"Agfa a vu son chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice reculer de 8 %, à 2,25 milliards d'euros. L'excédent d'exploitation récurrent a baissé de 26 % à 125 millions d'euros", conclut De Tijd sur la foi des chiffres publiés : "Les charges de restructuration ont fait passer le résultat net dans le rouge, de 45 millions d'euros de bénéfice l'an dernier à une perte de 15 millions d'euros."

La division Agfa Graphics prise isolément accuse même une baisse de 12,2 %. Celle-ci est surtout la conséquence "du net recul, influencé par le marché, des produits computer-to-film analogiques, et de la pression sur les volumes pour ce qui est de l'offre de produits computer-to-plate numériques." Le segment du jet d'encre en revanche a été marqué par "les solides performances de la gamme d'imprimantes high-end Jeti et la croissance constante et soutenue des volumes pour l'offre d'encres."

En préparation de l'avenir, Agfa s'est réorganisée en 2018 en une nouvelle structure d'entreprise : "Depuis le 1er janvier 2019, deux nouvelles entités opèrent au sein du groupe Agfa-Gevaert : Agfa HealthCare et Agfa. La nouvelle entité "Agfa HealthCare" regroupe toutes les activités informatiques de l'ancien groupe Agfa HealthCare. La nouvelle entité "Agfa" regroupe les activités des anciens groupes Agfa Graphics et Agfa Specialty Products, auxquelles ont été ajoutées les activités d'imagerie de l'ex-Agfa Healthcare"

Les activités de la nouvelle "Agfa" ont à leur tour été scindées et regroupées en trois divisions, explique l'entreprise : "Offset Solutions (activités prépresse de l'ex-Agfa Graphics), Digital Print & Chemicals (activités jet d'encre de l'ex-Agfa Graphics et celles de l'ancien groupe Agfa Specialty Products) et Radiology Solutions (les activités d'imagerie médicale de l'ex-Agfa HealthCare)."

L'alliance avec Lucky HuaGuang Graphics en Chine, le rachat de l'Espagnol Ipagsa, mais aussi la fermeture de l'usine de plaques de Branchburg (États-Unis), ont des conséquences majeures pour les activités d'Agfa, et même pour l'ensemble de l'industrie offset, a déclaré Christian Reinaudo, Président & CEO du groupe Agfa-Gevaert. L'alliance avec Lucky sera encore étendue : on étudie actuellement comment la collaboration pourrait être intensifiée dans le domaine de la R&D, de la production et de la distribution. Reinaudo : "Nous sommes occupés à examiner différentes options en vue de renforcer les autres activités d'Agfa. Notre objectif est de pérenniser l'avenir tant d'Agfa HealthCare que d'Agfa en leur donnant la force de frappe nécessaire et les moyens dont elles ont besoin pour poursuivre une croissance rentable."