En 2014, la société Masterwork, cotée en bourse de Shenzhen, avait déjà repris les activités de postpresse d'emballages d'Heidelberg, restée responsable de la vente et du SAV. Les partenaires s'étaient d'ailleurs présentés ensemble au Hall 1 à la Drupa 2016. Rainer Hundsdörfer, l'actuel CEO d'Heidelberg, se dit satisfait de voir les liens entre les deux entreprises ainsi encore renforcés, aujourd'hui et pour le plus long terme. Li Li, numéro un de Masterwork, a quant à lui qualifié Heidelberg de " partenaire idéal ".

Avec la participation annoncée de 8,5 % - un investissement qui doit encore recevoir l'aval des conseils d'administration des deux entreprises ainsi que des autorités chinoises - Masterwork devient l'un des plus gros actionnaires d'Heidelberg. Ferd. Rüesch AG, qui a vendu Gallus à Heidelberg, détient 9 % des parts.

Un prix de transaction provisoire de 2,68 EUR par action a été convenu avec Masterwork. Le cours d'Heidelberg avait touché un plus-bas de 1,49 euro en 2018, mais il est remonté depuis aux alentours de 2 euros. Heidelberg dit réfléchir actuellement à une éventuelle prise de participation croisée dans Masterwork.