Haglund, qui a redonné vie l'an dernier aux papeteries Zanders et IdemPaper, a rendu visite aux travailleurs des usines de Besse-sur-Braye et Saint-Mars-la-Brière le 12 mars, fait savoir le quotidien français Le Maine Libre. Il s'est dit en pleine confiance. Le délégué syndical Laurent Trudel l'a également trouvé "rassurant".

Haglund a dit venir avec une offre qui pourra convaincre tant le juge que les autorités. Il a également précisé qu'il faisait toujours appel à une aide de l'État, "mais pas au même niveau qu'auparavant. On va demander moins." Il était question au début d'une intention d'investir 33 millions d'euros, l'État français devant contribuer pour 32 millions d'euros supplémentaires.