Nilpeter a encore sorti une nouvelle version de la Simplex, combinant typo et sérigraphie, dans les années 1970. Et en même temps, elle introduisait sa première presse flexo, avec la Rotolabel F-200. L'entreprise mise sur l'innovation permanente, tant en flexo que dans d'autres techniques. Dans les années 1990, Nilpeter a ainsi développé un système de sérigraphie rotative en collaboration avec Stork. Et en 1996, cette fois avec Xeikon, elle a commercialisé une presse à étiquettes numérique à toner : la DL3300. En 2007, Nilpeter a présenté la plate-forme MO-4 avec manchons offset. Et depuis 2017, il y a aussi la Panorama hybride, une jet-d'encre cinq couleurs fournie avec la combinaison souhaitée d'unités de flexo, de découpe et de dorure. Nilpeter sera de nouveau présente au salon Labelexpo de Bruxelles au mois de septembre.