En 2013 déjà, Guy Gecht, CEO d'EFI à l'époque, avait déclaré son ambition de passer la barre du milliard USD en 2016. Le chiffre d'affaires 2013 était encore de 728 millions USD, en hausse de 12 % par rapport à l'année précédente. Ce ne fut donc pas le cas, et en 2017 et 2018 encore, le compteur est resté en-dessous de cet objectif. Vers la moitié de l'année dernière, Gecht a annoncé son départ, et c'est son successeur Bill Muir qui a pu annoncer que ce jalon était atteint. Le chiffre d'affaires de 1,015 milliard de dollars (+2 %) provient pour 60 % des activités jet d'encre d'EFI (+6 %). L'activité logiciels de productivité, soit 16 % du total, a crû de 7 %, tandis que la division Fiery (encore 24 % du total) a reculé de 10 %.