Depuis janvier dernier, Vistaprint et la Ville de Dallas sont en négociation pour la création d'une infrastructure de 322.000 m² dans le sud de Dallas. Vistaprint souhaite investir jusqu'à 50 millions de dollars dans ce projet baptisé Apollo, mais demande des incitants économiques en échange des centaines d'emplois que le projet peut rapporter. Le montant de 1,6 million de dollars en incitants économiques se traduit sous forme de réduction d'impôt foncier, réduction d'impôt sur les biens personnels d'affaires et une subvention de développement économique.

Le 13 juin prochain, le Conseil de Dallas votera si oui ou non les incitants économiques seront accordés à Vistaprint. Si le plan est approuvé, il est prévu que le promoteur immobilier Becknell Industrial rachète un site situé dans le nord de Lancaster (Texas) et l'améliore pour Vistaprint. 15 et 9 millions de dollars seront progressivement investis par Becknell en décembre 2019 et en décembre 2023 pour effectuer les travaux. À terme, Becknell louera le site à Vistaprint pendant 10 ans avec une possibilité d'achat.

Si le projet se concrétise, il pourrait stimuler une partie du comté de Dallas qui est en proie à la pauvreté et à un haut taux de chômage. En plus des 625 emplois à temps plein, quelque 125 emplois saisonniers pourraient aussi être créés. De grandes multinationales comme Amazon et L'Oréal ont déjà des sites opérationnels situés à proximité du lieu où doit être construit le bâtiment de Vistaprint.