Depuis la Drupa 2012, Landa a plusieurs fois reporté la livraison annoncée de ses machines. On avait appris en avril 2017 que le spécialiste allemand de l'emballage et de l'ennoblissement Edelmann allait entamer un bêta-test en décembre 2017. Arrangement qui n'a pas non plus pu être tenu. Mais tout cela, c'est du passé : une presse nanographique Landa S10 serait en effet en route pour l'Allemagne. Dixit la revue Deutscher Drucker. L'intention d'Edelmann est d'installer la Landa S10 sur son site d'Heidenheim dans les prochains jours.

Olivier Sattel, responsable Technologie et production chez Edelmann, se dit satisfait des essais pilotes réalisés en collaboration avec Landa en Israël. L'heure est à présent aux bêta-tests au pays. Le groupe Edelman a fait délibérément le choix du procédé nanographique pour ses vitesses d'impression élevées, sa haute qualité, l'éclat des couleurs et ses possibilités supplémentaires permettant de mettre en place une production industrielle comme avec l'offset.

Oliver Sattel en a parlé comme d'une technologie susceptible de " changer la donne ", avec des avantages tels que des cadences de niveau offset, la possibilité d'imprimer sans traitement préalable (couche primaire) sur n'importe quel support (papier, carton, film plastique), la variabilité des images et des données, etc.

Une part des travaux confiés à la machine sera constituée de petits et moyens tirages jusqu'ici réalisés en offset, et qui seront transférés vers la Landa S10. Celle-ci produira également des cartons d'emballage pour de nouveaux marchés et produits. Sattel se dit convaincu que la technologie a encore beaucoup à offrir et qu'Edelmann n'est en encore qu'au début de ses découvertes.

Sources : Frank Lohmann, Deutscher Drucker