La ligne complète fait 140 m de long, en comptant le robot palettiseur tout à l'extrémité. L'investissement total représente environ 2,5 millions d'euros. La chaîne de brochage comporte 15 postes et dispose d'un margeur de blocs-livres permettant d'assembler jusqu'à plus de 40 cahiers en différents passages en machine. Il est possible d'insérer jusqu'à 3 encarts jetés via les postes. La ligne de brochage comporte en outre également 2 colleuses de cartes et dispositifs d'alimentation de gadgets.

La cadence est de 18 000 cycles par heure, l'alimentation à partir des barres de cahiers s'effectuant via des margeurs à nappe. L'empaquetage peut s'effectuer sous film rétractable ou avec liens de cerclage.

Eric Bongaerts, de l'imprimerie Moderna : " 70 % de nos commandes d'imprimés quittent l'imprimerie dûment façonnées. L'imprimerie Moderna est forte dans les publications brochées, mais pour rester compétitif, il faut investir en permanence dans des moyens de production fortement automatisés. Cette nouvelle chaîne de brochage doit rendre possible un doublement de la capacité de production par rapport à la machine qu'elle remplace. Elle prend moitié moins de temps à régler que la précédente. Nous disposons à présent à Paal-Beringen de deux chaînes de brochage, qui tournent sur deux équipes.