Fujifilm poursuit Xerox devant la Cour suprême de Manhattan pour avoir mis fin aux accords de fusion et la violation du principe de bonne foi et du commerce équitable. Fujifilm estime que le fabricant américain de photocopieurs et d'imprimantes " a violé ses accords avec la société en prenant une décision unilatérale de résilier, sans cause légitime, les accords conclus le 31 janvier 2018(...) La combinaison de Fuji Xerox et Xerox est la meilleure option pour l'avenir des deux sociétés, car elle accélérera la croissance de l'entreprise et créera de la valeur pour les clients, grâce au déploiement d'opérations basées sur une stratégie marketing unifiée. " Le fabricant japonais réclame un milliard de dollars en dommages-intérêts.

La bataille pour le contrôle se poursuit à présent devant les tribunaux. Le jugement de la Cour suprême est attendu pour septembre 2018. Il est très probable que d'autres épisodes suivront sur ce feuilleton de rachat.