Le gouvernement de Dubaï supprimera le papier à partir de 2021, selon la stratégie dévoilée par le prince héritier Sheikh Hamdam. Cette mesure entend supprimer environ un milliard de documents papier par an utilisés actuellement dans les transactions du gouvernement de Dubaï.

Avec la " Dubai Paperless Strategy ", toutes les entités gouvernementales et leurs clients n'auront plus besoin d'imprimer ou de présenter des documents. Sheikh Hamdam décrit la stratégie comme : " Une autre étape dans le voyage de Dubaï vers l'adoption complète de la technologie intelligente. "

Dans le cadre de cette stratégie sans papier, les processus internes et externes des organes et institutions gouvernementaux seront numérisés. La stratégie verra progressivement plusieurs changements techniques, y compris l'automatisation croissante dans les institutions gouvernementales, l'utilisation d'identifiants numériques, de signatures et de certificats, ainsi que la sécurisation des données via des plateformes dédiées. Les changements comprennent également des ajustements législatifs, la réglementation de la présence physique dans les tribunaux et l'obligation légale de produire des documents papier pour garantir la crédibilité de la transaction. La stratégie Paperless de Dubaï s'appuie également sur un pilier culturel qui vise à " faire avancer la stratégie en surmontant les barrières culturelles des individus et des institutions pour promouvoir les transactions et les procédures sans papier. "

Sources: arabianbusiness.com, gulfnews.com, emiratesnews247.com