Telle est la conclusion de l'enquête trimestrielle de la fédération sectorielle BPIF (British Printing Industries Federation). La moitié des chefs d'entreprise interrogés se disent " assez peu confiants " quant aux perspectives économiques, alors que 5 % sont même " très méfiants ". À peine 17 % sont " assez confiants ", pour 1 % de " très confiants ". Le BPIF a ainsi publié un " Baromètre du Brexit " destiné à rendre compte du sentiment général dans le secteur. Le solde entre entrepreneurs optimistes et pessimistes s'était établi à +4 pour le deuxième trimestre de cette année. Mais il a chuté à -28 au T3 et il est à présent à -41.